Search
  • JRM

Hubert Kabasu Babu encourage le rapprochement LAMUKA-FCC

et rappelle que certains caciques du FCC se sont allés à l’UDPS au sein de l’Union Sacrée


La Rupture News: Politique


Dans un entretien accordé à notre rédaction, le Président du Think Tank Agir New-Congo, Hubert Kabasu Babu, a d’abord salué les actions de terrain menées par les Forces Sociales et politique, à l’initiative des laïcs catholiques et protestants.


« Je présente mes félicitations aux camarades du bloc des patriotes qui ont brillamment réussi leur marche du 13 novembre dernier. Ils ont démontré à la face du monde qu’au-delà de la capacité de mobilisation, ils possèdent véritablement la faculté de galvaniser les citoyens pour dénoncer la volonté du régime de Kinshasa à manipuler la CENI pour s’assurer une frauduleuse Victoire électorale en 2023. »

Et Hubert Kabasu Babu de renchérir : « Bien plus, dans une remarquable harmonie entre les camarades et leurs leaders politiques, ils ont démontré l’esprit républicain par l’élégance conjuguée au caractère civilisé de cette activité citoyenne », s’est-il félicité.

L’ancien Gouverneur du Kasaï occidental a également recommandé aux forces sociales et politiques opposées à l’émergence d’une nouvelle dictature en Rdc de consolider leur organisation.


« Nous exhortons dons la constellation des leaders du bloc des républicains, patriotes et de citoyens acquis à la cause de la défense du peuple congolais contre électorale orchestrée via la Ceni de consolider leur organisation. Ils sont appelés à donner un contenu et un narratif en adéquation intellectuelle et idéologique avec la réalité du double coup d’État constitutionnel et institutionnel perpétré par le Président Félix Tshisekedi en Republique Democratique du Congo ».


Et Hubert Kabasu Babu Katulondi s’insurge contre ceux qui estiment qu’une coalition entre les différents leaders des Forces Sociales et politiques serait une alliance contre-nature.


« Nous exhortons nos camarades républicains du bloc des patriotiques de bien noter et assimiler la notion de la fin du mythe du messianisme politique en Rdc. Ce mythe veut faire croire à l’opinion nationale et internationale que les leaders politiques du bloc des patriotes ne peuvent pas se coaliser, s’unir parce que certains d’entre eux seraient frappés d’un mal politique incurable. C’est une fallacieuse manipulation politicienne et communication elle.

Il faut avoir la vaillance intellectuelle de rappeler l’histoire. En effet, les fondateurs de l’UDPS furent à majorité des piliers du MPR Parti-Etat. Certains d’entre eux furent impliqués dans l’assassinat de Lumumba, de Pierre Mulele et dans le massacre des étudiants de Lovanium », a-t-il soutenu.


Dans le même ordre d’idée, Hubert Kabasu Babu a également rappelé que « pendant plus de 15 ans, les fondateurs de l’UDPS se livrèrent à la jouissance rentière du régime de Mobutu, sans broncher. Certains furent même bénéficiaires de la zaïrianisation dont les effets continuent à se faire sentir jusqu’aujourd’hui ».


Pour le Président de Agir New-Congo, de la même façon que les fondateurs de l’UDPS étaient devenus les chevaliers de la démocratie, après avoir quitté le MPR Parti-Etat, les gouvernants (sociétaires du FCC) peuvent également se convertir et s’imposer aujourd’hui comme des véritables boucliers de la démocratie.


« C’est possible, si l’UDPS s’était alliée au FCC et opère aujourd’hui dans l’Union Sacrée de la Nation avec plusieurs du FCC, il est abberant et machiavélique de soutenir que Adolphe Muzito, Martin Fayulu ne peuvent pas se coaliser avec Joseph Kabila, Bruno Tshibala et bien d’autres congolais pour libérer la RDC de la dictature en gestation. Et cela afin d’enclencher le développement accéléré et fulgurant de la Rdc », a conclu le libre-penseur Hubert Kabasu Babu Katulondi.

12 views0 comments